Présentation du PTA

Le Projet Technologique Accompagné (PTA) est une étude menée tout au long de l’année de terminale.

 

Objectifs :

In fine, le projet  technologique permet de vérifier que chaque élève s’est approprié l’ensemble des étapes de la démarche de projet au laboratoire de biotechnologies.
Cette démarche est constituée de plusieurs objectifs liés entre eux :

1.S’approprier une problématique (voir ci-dessous)

2.Proposer une ou plusieurs démarches visant à valider la ou les hypothèses

3.Mettre en œuvre une procédure de résolution incluant une activité expérimentale ou des activités techniques nécessaires

4.Produire un document présentant la démarche: les solutions et résultats obtenus

5.Préparer et soutenir une présentation orale sur le projet traité.

Chaque  projet-élèves  implique  3  à  4  élèves  et  sa problématique (= groupe-projet)
 
 
Qu'est-ce qu'une problématique ?
C’est un questionnement qui permet de déterminer la façon la plus appropriée d’étudier un sujet
 
 
Comment est évalué le PTA ?
L'évaluation se se déroule en trois parties  :

 

Conduite de projet

Rapport

Soutenance orale du rapport

Noté sur

10 points

4 points

6 points

Date

avant les vacances 
scolaires d'hiver

Début mai –15 jours avant soutenance orale

Fin mai

Notation

individuelle

collective

individuelle

Forme

Échange collectif entre le groupe projet et le professeur évaluateur

Rapport écrit évalué par deux professeurs n’ayant pas suivi le projet

1) Présentation collective (5 min par élève du groupe)

2) Présentation individuelle (10 min par élève) sur l’ensemble du projet

Durée

10-12 min. par groupe-projet

(soit 3-4 min par élève)

/

Support

Cahier de bord rédigé par le groupe-projet de septembre à février/mars puis jusqu'à la fin de l'année

15 pages maximum,
annexes comprises *

Diaporama, poster, vidéo, tableau…
Obligatoire et noté

 

Quelques conseils :

Concernant le rapport de projet :

Garder en tête qu'il s'agit d'un projet scientifique, élaboré et réalisé durant plusieurs mois, suivant une démarche expérimentale :

Demarche experimentale

1) Observation / élément déclencheur : cela aura pu être un reportage lu dans une revue, un documentaire vu à la télé/sur internet/passé par l'enseignant, un propos tenu en cours mais non développé, une recherche purement documentaire ayant donné envie de pousser d'avantage les investigations et donc mené à se poser une ou plusieurs questions, selon une méthode établie.

2) Hypothèse(s) / problématique : plusieurs questions peuvent être pertinentes, une seule sera retenue et constituera la problématique ; des choix auront donc du être effectués selon plusieurs critères qu'il faudra être capable de restituer et de justifier  :
- dangerosité ? Produits ou micro-organismes non utilisables en prébac ; une analyse a priori des risques justifiera un renoncement OU l'adaptation d'une procédure opératoire mettant en oeuvre unj produit moins/pas dangereux.
- éthique ? Impossibilité par exemple de travailler sur des produits biologiques humain ou faire de l'expérimentation animale ; il serait également mal vu de vouloir vérifier la qualité hygiénique des comptoirs ou des assiettes du réfectoire ou encore des aliments servis.
- coût ? Certains matériels ou produits n'était  pas en mesure d'être achetés par l'établissement. 

3) Expérimentation : la mise en oeuvre des procédures opératoires devra être :
- justifiée au regard de la problématique énoncée ; 
- si possible estimée financièrement, afin de prendre conscience du coût des réalisations expérimentales
- être assorties de notions de métrologie étudiées en classe de 1ère et réinvesties en classe de terminale.

4) Résultats : qu'ils soient "positifs" (résultats conformes à une prévision) ou "négatifs" (absence de résultats), tout résultat de manipulation (ou valeur mesurée lors d'un mesurage objectif sans l'association de l'incertitude-type) doit être analysé, c'est à dire décortiqué de la manière suivante :
- Observation : description du phénomène mesuré/étudié
- Interprétation : explication du phénomène ou principe mis en jeu
- Conclusion : qui ne doit pas être une répétition de l'interprétation !

Rappelons que pour le PTA, le jury n'attend ni n'exige de résultats probants ; des résultats négatifs sont d'ailleurs, à mon sens, plus intéressants à étudier, puisque cela pousse à :
- rechercher les causes d'erreurs, en réinvestissant le diagramma d'Ishikawa (ou diagramme cause-effet) ;
- vérifier si les procédures en oeuvre correspondaient bien à la problématique
- réfléchir aux changements, modifications et ajustements des procédures qui seraient à réaliser dans le cadre de nouveaux tests.
Ce que les candidats ont parfois tendance à oublier en cas de résultats positifs ("ça marche, donc inutile d'aller chercher plus loin").

5) Conclusion : elle synthétise les résultats obtenus et l'analyse critique qui a été faite, sans pour autant être une répétition (copier/coller) de ce qui a déjà été dit !
Elle doit mener à :
- la réponse posée par la problématiquer (hypothèse) ; un organigramme peut apporter une réponse visuelle suivie d'un texte adapté ;
- l'ouveture sur d'autres manipulations, hypothèses en lien avec la problématique ou destinée à aller plus loin ou dans une direction différente.

Ce que sanctionnent les correcteurs (sur le fond, puisque sur la forme, un document d'aide à la rédaction a été fourni aux élèves)
- une problématique mal formulée 
- une démarche mal expliquée ou expliquée de façon sommaire (ne faisant donc pas apparaître les difficultés rencontrées lors des recherches documentaires, les changements de cap induits par des impossibilités matérielles ou éthiques....)
- des procédures opératoires incomplètes, erronées (d'autant que ce sont celles que chaque groupe a fourni à la classe - deocuments fournis en annexes du rapport),
- la présentation (développée) d'expériences qui se sont avérées inutiles au regard de la problématique (et n'apportent donc rien au questionnement)
- l'absence d'analyse (notamment l'interprétation des péhnomènes mesurées ou observés) ou une analyse sommaire  : exploitation insuffisante ou inadaptée des données collectées, ne les mettant pas en valeur et ne permettant donc pas de les comprendre clairement

- l'absence d'analyse des risques liés aux procédures mises en oeuvre
- l'absence de notions de métrologie (même simples), les élèves ayant été formés à cela
- une conclusion ne répondant pas à la problématique iitiale
- l'utilisation d'un vocabulaire inadapté ; après deux ans de formation scientifique et un travail de plusieurs mois sur un projet précis, les candidats se doivent de maîtriser le vocabulaire scientifique.

 

Concernant le support de présentation orale de projet (soutenance) :

Comme indiqué dans le tableau de synthèse, il est obligatoire et noté et doit répondre à des consignes générales de présentation collective mais aussi à des consignes spécifiques à la matière

Consignes générales Consignes spécifiques

Une idée = une diapositive
Le plan doit être présenté et se comprendre tout au long du diaporama
Chaque diapositive possède un titre
Limiter les effets visuels (inutile et énervant)
Le texte doit être limité, lisible et percutant
Les schémas, images doivent être lisibles
L'orthographe doit être irréprochable
Diapositives numérotées

La problématique et clairement énoncée
Le vocabulaire scientifique doit être appliqué 
(les mots clés du projets sont réinvestis)

Le titre de chaque diapositive doit être adapté au contenu
Un organigramme des manipulations est présent
Les photos (manipulations, résultats...) doivent être de qualité,
bien lisibles et assorties d'un titre

Des données chiffrées trop nombreuses seront
transformés en graphe


 

 

Le calendrier prévisionnel
Les différentes périodes du PTA sont présentées dans le tableau ci-dessous ; le bon respect de ce planning constitue un des éléments de l'évaluation de la conduite de projet.
Pta calendrier previsionnel

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 16/03/2017

×