Techniques spectrophométriques

Le spectrophotométre est l'un des instruments privilégié dans nos activités de biotechnologie. Ses champs d'applications sont variés : dosages moléculaire, cinétique enzymatique, estimation de populations bactériennes et suivi de croissance...
Ainsi, il est essentiel de connaître aussi bien son principe de fonctionnement que ses caractéristiques et limites d'utilisation.

1/ La source lumineuse (ampoule) du spectrophotomètre :

2/ A l'intérieur d'un spectrophotomètre "UV/Visible", on trouve :

3/ Le domaine des ondes électromagnétiques visibles pour l'oeil humain s'étend de :

4/ Le monochromateur :

5/ Le choix d'une cuve de mesure :

Une substance naturellement colorée :

Une substance naturellement colorée :

6/ Une substance naturellement colorée :

7/ Dans un spectrophotomètre, on appelle "Io" l'intensité :

8/ L'absorbance est mesurée en calculant : A = log (Io / It). Que signifie alors "A = 0" :

On souhaite doser la concentration de la chlorophylle b au sein d'un mélange de pigments. On choisit de mesurer à :

On souhaite doser la concentration de la chlorophylle b au sein d'un mélange de pigments. On choisit de mesurer à :

9/ On souhaite doser la concentration de la chlorophylle b au sein d'un mélange de pigments. On choisit de mesurer à :

On souhaite maintenant doser la phycocyanine au sein du même mélange. La longueur d''onde à choisir est :

On souhaite maintenant doser la phycocyanine au sein du même mélange. La longueur d''onde à choisir est :

10/ On souhaite maintenant doser la phycocyanine au sein du même mélange. La longueur d''onde à choisir est :

×