Le gène TP53 de l'éléphant code une protéine anti-tumorale

Dans cet article en anglais accessible à tous, l'auteur explique que si les éléphants n'ont que très rarement des cancers, c'est à cause de la présence de nombreuses copies (une vingtaine) d'un gène, TP53, codant une protéine capable de supprimer les tumeurs, alors que l'homme n'en possède qu'une copie dans son génome.

×