Les kits de diagnostic sérologique

05 kits diagnostic

La "star des labos" de cette semaine : les kits de diagnostic sérologique.

La sérologie consiste en l'analyse des sérums, de manière à rechercher une infection (récente ou ancienne) d'un agent pathogène, soit en recherchant directement celui-vi (à l'aide d'anticorps spécifiques) soit en recherchant la présence d'anticorps produits par l'organisme en réaction à sa présence.

La mise en évidence du complexe antigène-anticorps ainsi formé peut être révélée de différentes manières, de manière visuelle, plus ou moins facile à lire ou interpréter.

L'analyse peut être uniquement qualitative, c'est à dire qu'on va se contenter de rechercher l'antigène (ou les anticorps correspondants) mais également quantitative ; des dilutions du sérum à tester permettent de définir une dilution limite (ou une concentration limite) au delà de laquelle le phénomène traduisant la formation du comlexe Ag-Ac n'est plus visible. La comparaison de cette dilution limite (ou concentration limite) avec des normes permet de définir le statut sérologique voire de dater l'infection.

L'avantage de ces kits prêts à l'emploi (hormis les consommables) est de fournir tous les réactifs nécessaires à la validation de la procédure (témoin positif, témoin négatif, de spécificité, d'efficacité).

Ici, le kit de diagnostic de la syphilis, provoquée par la bactérie Treponema pallidum (ou tréponème pâle).

Il contient un diluant qui n'interfère pas avec la recherche, un "contrôle" positif (antisérum humain contenant des anticorps spécifiquement dirigés contre T. pallidum), un "contrôle" négatif (sérum de lapin), des globules rouges test (hématies sensibilisées par des antigènes de T. pallidum) et des hématies "contrôle" (non sensibilisés)